Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 01:03

 

Eric-Emmanuel Schmitt

 

Eric-Emmanuel Schmitt est né à Sainte-Foy-lès-Lyon, dans la banlieue lyonnaise, le 28 mars 1960 dans une famille athée. Passionné pendant son enfance par la musique (il étudie le piano à l'âge de 9 ans), Eric-Emmanuel Schmitt envisage dans un premier temps de devenir compositeur. Mais ses professeurs l'en dissuadent afin qu'il développe son talent déjà évident pour l'écriture.

 

Le jeune homme écrit son premier livre à onze ans, sa première pièce à seize ("Grégoire ou pourquoi les petits pois sont-ils verts ?", une satire sur l'éducation sexuelle). Mais ce passionné des aventures d'Arsène Lupin reste mécontent de son travail et préfère remettre ses ambitions d'écrivain à plus tard.

Diplômé de l'Ecole Normale Supérieure (de rue d'Ulm), il obtient son agrégation de philosophie en 1983, soutient sa thèse de doctorat en 1986 puis enseigne pendant quelques années la philosophie, tout d'abord dans un lycée de Cherbourg, puis à l'Université de Chambéry. La passion de l'écriture le rattrape après une expérience mystique survenue dans le désert du Hoggar en 1989 où celui-ci se retrouve, de son propre aveu, "inondé par la foi".

Bien lui en a pris : l'auteur est révélé dès sa première pièce, La Nuit de Valognes (1991), qui est entre autre montée par la Royal Shakespeare Company. La reconnaissance critique vient dès sa deuxième oeuvre, la pièce Le Visiteur (1993), un dialogue entre le psychanalyste Freud et Dieu.

Dès lors, le succès ne quittera plus Eric-Emmanuel Schmitt, dont la renommée devient internationale. Sa pièce Variations énigmatiques (1996) est interprétée par Alain Delon, suivi d'une tournée mondiale qui promène l'équipe de Tokyo à Los Angeles. Le Libertin (1997), retraçant une journée dissolue de Denis Diderot, connaîtra même les honneurs d'une adaptation cinématographique en 2000 de Gabriel Aghion réunissant Vincent Perez, Josiane Balasko, Fanny Ardant... Schmitt participera également au projet en signant les dialogues.

Il est également l'initiateur du Cycle de l'invisible, qui réunit trois contes sur l'enfance et la spiritualité ayant remporté un énorme succès sur les planches et dans les librairies : Milarepa (1997), Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran (2001), dont l'adaptation cinématographique signée François Dupeyron a permis à Omar Sharif de remporter son premier César en 2004, et Oscar et la dame rose (2002).

Cette pièce a représenté la quatorzième meilleure vente internationale sur la marché du livre en 2003, faisant d'Eric-Emmanuel Schmitt l'écrivain contemporain français le plus lu dans le monde. Pour garder forme et tonus face à cette boulimie de travail, l'auteur avoue nager au moins deux kilomètres par jour. On attend d'ailleurs un nouveau succès de la part de l'écrivain avec la sortie ce mois-ci de son dernier roman : L'Enfant de Noé, quatrième volet du Cycle de l'invisible.

 

EES-01.jpgEES-02.jpgEES-03.jpgEES-04.jpgEES-05.jpg

EES-06.jpg

EES-07.jpgEES-08.jpg

EES-09.jpgEES-10.jpgEES-11.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ecolesfm.over-blog.com - dans Portraits du mois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog de l'école de la Société Française de Morphopsychologie
  • : Blog favorisant l'interactivité entre les étudiants en morphopsychologie et l'école, ainsi qu'auprès de la Société Française de Morphopsychologie.
  • Contact

 

BIENVENUE SUR LE BLOG


DE L'ECOLE DE LA SFM

 

 

 

Photo du mois

RTR2Y1NG-jpg_184224.jpg

Code de déontologie


logo sfmLes Membres diplômés de la SFM s’engagent à observer en toute occasion les règles essentielles de déontologie qu’exige nécessairement leur qualité de morphopsychologue.

Dans la pratique individuelle, ils se doivent de respecter la personnalité des individualités qu’ils étudient, s’interdisant absolument de réaliser une étude morphopsychologique à l’insu de la personne concernée, ne devant intervenir qu’à sa demande ou avec son accord. Ils doivent d’autre part veiller à toujours formuler leur appréciation en termes clairs, appréciation qui ne doit pas se résumer à des remarques critiques mais qui puisse être perçue par le sujet comme une aide et un témoignage de compréhension profonde.

Ils sont soumis à la règle du secret professionnel le plus absolu. La publication ou la communication, à des tiers, d’une étude ne peut se faire qu’avec l’accord de la personne concernée. Conscients de la portée de leur savoir, ils doivent adopter une attitude de réserve et se garder de tout abus.
 
Ils s’engagent à poursuivre leur perfectionnement, à titre personnel et/ou professionnel par tous les moyens appropriés.
Dans leurs relations publiques, ils se doivent de veiller au maintien du niveau scientifique atteint par la morphopsychologie et se référer toujours, dans les exposés écrits ou verbaux qu’ils en font, à l’enseignement du Dr CORMAN et à la SFM dont ils sont diplômés.

Ils sont responsables de l’image qu’ils donnent de la morphopsychologie au public et plus particulièrement aux médias, devant notamment refuser leur collaboration à toutes publications ou émissions qui ne donnent pas une suffisante garantie de sérieux en raison de leurs objectifs, de leur niveau et du public recherché.
La SFM ne peut en aucun cas être engagée sans son accord par ses membres.

L’exclusion d’un membre diplômé de la SFM peut être demandée par le Président ou l’un des membres du Conseil d’Administration, s’il est établi que ce membre a gravement contrevenu à ces règles.

« NON PAS JUGER MAIS COMPRENDRE »

 


 

Ci-dessous les articles parus sur le blog

du plus récent au plus ancien